Il commençait tout juste à marcher
Que la vie lui imposa sa triste réalité
Enchaîné

La haine est une chaîne à son cou qui le rend fou
Parce qu’il manque d’oxygène mais surtout
Si le vieux saule pleure la rose noire
Quand la lune est au désespoir

C’est pire que tout
Pire que si la mer ensevelit la terre
Et que les glaciers fondent
Et qu’il tombe de la pluie de verre

Du berceau au tombeau
Des milliers d’âmes perdues
Des milliers d’hommes morts sous la perte de la vertu de l’homme

Le feu du flambeau
Une lueur d’espoir dans la nuit
Une lune dans le noir
Une lumière au fond du puits

Il commençait tout juste à marcher
Que la vie lui imposa sa triste réalité
Enchaîné